Ai-je le droit de faire construire une extension bois ?

Votre famille s’agrandit et vous aurez prochainement besoin d’une chambre supplémentaire ? Vous rêvez de disposer d’une salle de sport et d’un hammam pour profiter d’une retraite paisible ?

Au fil des années, vos besoins et vos envies évoluent. La maison de vos rêves, construite il y a déjà quelques années, ne répond plus à vos attentes actuelles et nécessite un agrandissement.

Plutôt que de déménager, vous avez souvent envisagé de pousser les murs de votre maison en faisant construire une extension en bois. Pour gagner de l’espace à vivre sans modifier le bâti existant, il s’agit en effet de la formule actuelle la plus rapide et la plus simple à mettre en œuvre.

Mais ce type de projet est-il soumis à des règles strictes ou à des contraintes particulières ? Votre maison dispose-t-elle des prérequis nécessaires ? Nous vous aidons à faire le point et vous accompagnons dans l’ensemble de vos démarches.

Extension bois : des mètres carrés supplémentaires, mais pas seulement !

 

Grâce aux larges ouvertures dont elle est le plus souvent dotée, votre extension en bois vous permet

  • de disposer d’un espace de vie supplémentaire moderne et lumineux
  • de gagner en confort et bien-être.

Toutefois, procéder à un agrandissement et ouvrir l’espace de vie de votre maison nécessite de retravailler l’ensemble des volumes, de repenser l’aménagement d’une ou plusieurs pièces et, pour garantir la cohérence du projet, d’optimiser le sens global de circulation au sein de l’habitation.

Pas question, donc, de prendre les choses à la légère ! Faire appel à l’expertise d’un professionnel (architecte ou constructeur de maisons individuelles rompu à ce type d’exercice) est un prérequis indispensable.

 

Extension en bois : mon constructeur s’occupe de tout !

 

La construction d’une extension bois est bien sûr soumise à un ensemble de règles auxquelles vous ne pourrez, en aucun cas, déroger.

Rassurez-vous, vous êtes entre de bonnes mains. Votre interlocuteur unique EXTENBOIS connaît bien la réglementation et se chargera de l ‘ensemble de ces démarches pour vous :

 

> Consultation du PLU (Plan Local d’Urbanisme) 

Votre constructeur se rendra au service d’urbanisme de la Mairie de votre lieu d’habitation afin de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) : un document qui regroupe les règles qui régissent toute construction neuve ou rénovation au sein de votre commune :

  • Quelles sont les zones constructibles ?
  • Quelles sont les règles applicables à chaque terrain ?
  • Des règles architecturales sont-elles imposées ?
  • Y’a-t-il des distances à respecter entre chaque construction ?

 

> Demande de permis de construire ou déclaration de travaux ?

Votre interlocuteur unique EXTENBOIS se charge de procéder à la demande de permis de construire ou à la déclaration de travaux (selon les caractéristiques de votre projet).

Depuis le 1er janvier, les conditions de dépôt d’un permis de construire ont été assouplies.

D’une manière générale, au sein des communes au sein desquelles s’appliquent un PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou un POS (Plan d’Occupation des Sols), la construction d’une extension d’une surface maximale de 40 m2 n’est pas soumise à une demande de permis de construire. Une simple déclaration de travaux est dans ce cas suffisante.

Les demandes de permis de construire concernent, par conséquent, tout projet d’extension de plus de 40m2.

En outre, si la construction d’une extension permet à votre maison de disposer d’une surface de plancher qui dépasse 150 m2, vous devrez obligatoirement avoir recours aux services d’un architecte.

Les déclarations préalables de travaux et demandes de permis de construire doivent être adressées en lettre recommandée avec accusé réception, à la Mairie de votre commune. Cette dernière dispose d’un délai d’un mois (dans le premier cas) ou de deux mois (dans le second cas) pour y répondre.

 

> Vérification du COS (Coefficient d’Occupation des Sols)

Le COS (Coefficient d’Occupation des Sols) également consultable en Mairie, détermine la surface maximale de construction autorisée sur votre terrain. Ce coefficient varie d’une commune à l’autre.

Votre conseiller EXTENBOIS le consultera avec soin afin de s’assurer de la faisabilité de votre projet d’extension.

 

> Étude de sol

L’étude du sol qui accueillera votre future extension est bien sûr indispensable et doit être réalisée avec le plus grand soin. Des sondages et calculs seront réalisés par votre constructeur afin de déterminer quel poids le sol est capable de supporter. Ce dernier adaptera alors, au besoin, la structure de votre extension pour en garantir la solidité et la pérennité.

 

> Information auprès du service des impôts

Il faut le savoir : la construction de votre extension entraîne obligatoirement l’augmentation de votre taxe foncière et de votre taxe d’habitation. Pour éviter tout redressement fiscal, il est donc impératif d’avertir le service des impôts des changements opérés au sein de votre habitation.

Pas de panique ! De la toute première prise de contact à l’achèvement complet des travaux, votre conseiller et interlocuteur unique EXTENBOIS vous accompagne dans toutes vos démarches. Il veille également au bon déroulement des travaux et au respect de la sécurité sur le chantier pour vous proposer un projet d’extension de qualité certifiée, conforme en tous points à vos attentes et aux règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune. 

Vous avez un projet d'extension ?

Nous sommes à votre écoute

0 800 071 111