Extension de maison des années 50

Vous souhaitez rénover une maison des années 50 et profiter pour agrandir l’espace en ajoutant une extension ? Extenbois, spécialiste de l’extension de maison sur-mesure depuis plus de 10 ans vous accompagne dans votre projet !

maison-ville-extension-extenbois-rennes

Maison des années 50 : comment étaient-elles construites ?

Les maisons des années 50 ont été construites après la guerre 39-45. Elles sont principalement construites en parpaing avec un sous-sol intégral pour un grand garage. Ce sous-sol est tellement grand qu’il permet de stationner un véhicule voire même deux parfois et d’avoir un espace buanderie ainsi qu’une cave à vins. Pour accéder à l’étage, un escalier en béton se trouve dans le garage. Sinon, il est aussi possible d’utiliser les escaliers de l’extérieur pour rentrer par la porte d’entrée.
Dans la majeure partie des cas, la pièce de vie est au premier étage. Comme pour les maisons anciennes datant des années 30, 40, 60, 70 ou encore 80 et 90, la cuisine, la salle à manger et le salon sont tous les trois séparés par des cloisons. Un couloir assez sombre dessert ces pièces. Il est possible qu’il y ait une chambre et une salle de bain en plus. Sinon, l’espace nuit est généralement au deuxième étage, sous les combles. Les chambres ne sont pas très spacieuses et sont, elles aussi desservies par un couloir.

Lors de la construction des maisons des années 50, l’isolation et les performances énergétiques n’étaient pas la priorité contrairement à aujourd’hui. De ce fait, les propriétaires des maisons des années 50 ont dû réaliser des travaux d’isolation par l’intérieur pour ne pas être en perdition totale d’énergie. Il s’agit d’ajouter des panneaux en composite à l’intérieur de la maison.

Agrandir sa maison des années 50 : quel type d’extension choisir ?

Avec Extenbois vous bénéficier d’une expertise unique et chaque projet est réalisé sur-mesure. Nos équipes prennent en compte l’existant et les contraintes techniques qui peuvent être liées à la maison ou la parcelle. Notre objectif est de réaliser une extension durable et qui s’intègre parfaitement dans son environnement. Avant de se lancer dans des travaux d’agrandissement il est important de se référer au PLU – Plan Local d’Urbanisme et/ou au règlement du lotissement. Parfois, si l’habitation est proche d’un bâtiment de France de type chapelle, église ou autres, il faut se rendre à la mairie pour connaître les possibilités ou non en matière d’aménagement.

Pour cette partie administrative, c’est les équipes d’Extenbois qui s’en occupent ! Dès lors que les contraintes d’aménagement et techniques sont connues et que votre interlocuteur à pu prendre connaissance de vos besoins et de l’existant, il sera plus facile pour lui d’imaginer un projet sur-mesure. Pour cela, nos experts se déplacent à domicile, ce qui permet aux clients de mieux se projeter et de mieux exprimer leurs besoins et style de vie.

En matière d’extension pour une maison des années 50, il y a plusieurs possibilités. Tout dépend de l’espace supplémentaire à ajouter. Ça peut être aussi bien une extension inférieure à 20m² pour accueillir un bureau et une buanderie par exemple. Ou bien une extension de 40m² pour agrandir la pièce de vie en ajoutant une extension de salon séjour de type véranda afin de gagner en luminosité… Si la maison est semi-enterrée ou remblayée et qu’à l’arrière, le terrain est au niveau de la pièce de vie, alors il est tout à fait possible d’ajouter une extension de maison plain-pied comme une extension cubique. Sinon, il faut se diriger vers une extension sur pilotis où une surélévation. Par contre, pour ce type d’extension, cela exige une étude de faisabilité plus poussée de la part de nos équipes.

Parfois, il n’est pas possible d’ajouter une extension de maison à étage en raison des contraintes parcellaires ou de la maison.

L’extension bois : entre esthétisme et performances thermiques

En agrandissant une maison des années 50 avec une extension en ossature bois, vous allez gagner en plus-value. Tout d’abord la surface de la maison est plus grande et plus spacieuse, ce qui améliore considérablement le confort des propriétaires.

Ensuite, la structure est réalisée avec des murs en ossature bois. Ces murs sont confectionnés en usine et assemblés sur site. Contrairement au béton, le bois est 12 fois meilleur en matière d’isolation. D’où l’avantage d’ajouter une extension en ossature bois pour une maison des années 50 plutôt qu’une extension avec des parpaings.
Enfin, le fait d’ajouter une extension permet de gagner en modernité, quelle que soit la finition du bardage : bois bardé, bois enduit, mixte ou encore alucobond, la maison prendra un tout autre style !

Un projet d’agrandissement de maison prochainement ?

Demande de devis